Retour à l'accueil
La Santé au Travail, un Enjeu d'Entreprise
Centre Médical Interentreprises Europe

Les news

Témoignage adhérent : adapter son poste et sa posture !

Aucune posture n’est bonne si elle est prolongée… Le premier principe de prévention est de changer de tâches et de modifier régulièrement sa posture…

Créée en 1985, Médiamétrie est une société d’études indépendante qui assure la mesure scientifique de l’audience des principaux médias audiovisuels. Les études qu’elle réalise permettent d’observer, de mesurer et d’analyser l’évolution des comportements média du public et les tendances du marché. L’entreprise a fait appel à son Service de santé au travail pour mener une action de sensibilisation auprès de ses salariés, sur l’aménagement de leurs postes de travail et les bonnes postures à adopter. En effet, travailler sur un écran plusieurs heures par jour peut entraîner une fatigue visuelle caractérisée par un cortège de symptômes (maux de tête, etc. …), des troubles musculo-squelettiques (TMS) et même du stress lié à différentes causes (contraintes de temps, etc. …).  Tous ces facteurs peuvent avoir un impact sur la santé des salariés mais aussi sur l’ambiance générale et l’efficacité au travail… Une dizaine de salariés de l’entreprise ont participé à cette action qui s’est déroulée sur une demi-journée. Ils occupent des fonctions variées (consultant média, chargé d’études et clientèle, chargé d’études statistiques, chef de projet…) mais avec une certaine sédentarité. Parmi les participants, des membres du CHSCT pour que les bons réflexes s’inscrivent dans la durée ! Retour d’expérience.

Interview Axe GODET, Responsable Innovation RH chez MEDIAMETRIE

« Toujours mieux prévenir »

Agir Mag : Qu’est-ce qui a motivé cette action de sensibilisation ?

Axel Godet : Deux facteurs principaux ont motivé notre démarche. En premier lieu, les échanges et la collaboration régulière avec notre service de santé au travail et surtout notre engagement en faveur de la qualité de vie au travail, au travers d’actions de prévention et de sensibilisation liées à la santé au travail et au bien-être de nos collaborateurs.

AM : Comment avez-vous fonctionné avec votre SST ?

A.G : Lors d’un rendez-vous avec notre SST, nous avons échangé sur les actions menées par Médiamétrie et sur les synergies que nous pouvions développer avec l’équipe pluridisciplinaire. Les actions de communication sur la protection de la santé, l’accompagnement des collaborateurs sur l’intégration du handicap, la prévention des risques psychosociaux et l’ergonomie du poste de travail font partie des nombreux sujets identifiés…

AM : Quel bilan faites-vous de l’action ?

A.G : Excellent ! Les participants ont apprécié cette demi-journée à plusieurs titres : la convivialité de la formation, l’apport théorique, avec la prise de conscience que chacun pouvait agir à son niveau pour son propre bien-être, et enfin la mise en situation, au poste de travail de chaque collaborateur, qui leur a permis d’adapter leur posture et de mettre très vite en pratique la théorie. Les membres du CHSCT ont aussi apprécié d’être formés pour mieux conseiller leurs collègues.

AM : Quelles sont les suites envisagées ?

A.G : Déjà, mieux me tenir à mon bureau et rehausser mon écran ! Cette intervention sur site de notre SST était une première, dans le cadre de cette demi-journée de sensibilisation. Depuis, d’autres actions ont vu le jour : sensibilisation sur les TMS, sensibilisation aux fortes chaleurs… J’espère aussi reconduire l’année prochaine cette action, pour toujours mieux prévenir et convertir davantage de collaborateurs à la bonne posture !

Témoignage, Vénus Muller-Peaucelle, Infirmière en santé au travail

« Rendre les salariés acteurs de leur activité »

« L’intervention s’est déroulée en 3 temps : approche théorique, cas pratiques (atelier devant un écran) et démonstration physique (exercices de prévention). Nous avons d’abord étudié l’activité des salariés concernés pour adapter l’intervention en fonction des besoins. Les objectifs spécifiques sont d’aider les salariés à prendre conscience des situations de travail nuisibles à leur santé : analyser et comprendre la mauvaise installation au poste de travail ; repérer les postures défavorables et les tensions musculaires ; et intégrer des exercices de prévention sous forme d’étirements. Il faut savoir que la posture adoptée dépend de ce que l’on fait. Elle s’organise principalement à partir du poste de travail, de l’environnement et des caractéristiques de la personne. Plus la posture est déséquilibrée (tordue, fléchie, etc.), plus les muscles doivent travailler pour maintenir le corps dans cette mauvaise position. Ainsi les principes ergonomiques d’aménagement de bureau sont de libérer le dos le plus possible en le soutenant par un dossier, limiter les situations avec des pressions exercées sur les disques, et favoriser des variations de posture (se lever, faire des pauses, étirements, etc.). La finalité de cette intervention est que l’entreprise se l’approprie pour qu’elle continue par la suite cette sensibilisation en formant un référent ».

Les principaux facteurs déterminants des postures sont :

Que faire pendant une pause ? 

Témoignage reccueilli par Agir Magazine.

Pour sensibiliser vos salariés : 

... des plaquettes de prévention sur le travail sur écran :

... des posters à afficher dans vos locaux : 

Document(s) associé(s)

Il n'y a pas de document associé